Une petite vie tranquille face au bois

14 juin 2018

La question du jour

Ce soir, en descendant mettre la table, c'est BoucleRousse qui est arrivée avec une question surprenante. Rien que la question, elle en riait toute seule. Je vous laisse apprécier:

"Les pingouins, est-ce que ça a des genoux?"

Et bien oui! La preuve en image:

genoux-2

Vous pouvez ainsi observer que non seulement il a des genoux, mais aussi qu'il a les cuisses à l'horizontale. Le pingouin se déplace donc comme s'il était assis sur une chaise (que tous ceux qui n'ont pas fait cet exercice contre un mur, en gym, essayent), et, après avoir regardé un certain nombre de vidéos où ces oiseaux, qui passent tout de même leur temps à tomber sur le ventre façon culbuto, nous avons compris. Ils marchent donc en chaise, et en se dandinant.

J'ai essayé.

Les enfants se sont payés un fou-rire assez mémorable, et nous pouvons maintenant affirmer que dire à quelqu'un qu'il a des cuisses de pingouin, c'est un compliment!

 

Posté par zozosteo à 22:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 juin 2018

La dérive des continents illustrée, ça donne ça:

Depuis notre déménagement, nous ressortons régulièrement des choses restées dans les cartons depuis, au choix, le déménagement précédent il y a 7 mois, les travaux de peinture il y a 9 mois, depuis ceux d'avant il y a... plus longtemps. Miss Potée a été enchantée de retrouver le tableau magnétique-puzzle du monde. Elle s'est bien amusée à le descendre dans le séjour pour le refaire, constater que l'Europe était un continent, et que, incroyable, la France était en Europe! Ensuite, elle s'est décidée à le remonter dans sa chambre. Sauf qu'il est aussi grand qu'elle...

La dérive des continentsEt voilà ce qui a du se passer il y a quelques millions d'années!

A part ça Fidgi progresse bien: il joue dans sa cage, explore la chambre de Tiflodocus (sous surveillance), commence à roucouler pendant les câlins (on fond!) et hier, pour la 1ère fois, il a mangé un aliment frais! Cela fait 2 semaines que nous lui proposons une variété de légumes, mais cette petite bête, élevée au granulés, les boude jusqu'à présent. Hier soir, nous avons tenté la pastèque, et il faut croire qu'il a aimé son goût sucré!

Côté animalier, Miss Potée se pose beaucoup de questions: comment c'est fait un escargot à l'extérieur, combien ça a de cornes, est-ce que l'éléphant a une bouche sous la trompe, et d'ailleurs, qu'est-ce qui est plus lourd entre un éléphant et un camion, etc. On ne s'ennuie pas!

 

Posté par zozosteo à 10:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 mai 2018

ça y est, nous sommes 6 à la maison!

Eh oui, depuis samedi, notre famille s'est agrandie... d'un cochon d'Inde!

Les enfants, c'est fini, mais cela fait des mois que Tiflodocus réclamait non pas un petit frère (il joue très bien avec sa petite soeur, et avec la grande aussi d'ailleurs), mais un cochon d'Inde.

Les 3 enfants auraient bien aimé un chat, mais Paparoule est allergique au chat. Donc impossible d'en avoir un à la maison. Un chien, Paparoule aurait bien voulu, mais je m'y refuse, par manque de temps pour le sortir au moins matin et soir, qu'il pleuve, qu'il neige ou qu'il vente. Mais Tiflodocus avait vraiment envie d'un animal dont s'occuper. Or, son meilleur ami a des animaux chez lui: sa soeur a un chat, il a un hamster, et son frère un cochon d'Inde. Sur lequel Tiflodocus a jeté son dévolu. Nous avons temporisé longtemps en lui disant qu'il fallait qu'il attende d'avoir SA chambre. Nous n'aurions jamais réussi à mettre une cage au milieu de tous leurs jouets.

Et puis... Fin septembre, nous avons quitté notre appartement pour une location, dans laquelle Tiflodocus partageait encore sa chambre avec Miss Potée. Très fâché de devoir attendre encore, il a bien du se résoudre. Nous en avons profité pour faire un tri assez drastique dans les jouets: la moitié a été jugée soit hors service (quelques jeux et pas mal de petits objets non identifiés glanés de ci de là) soit donnée car les enfants ne jouaient plus avec.

Mais il y a 2 semaines, nous avons enfin emménagé dans la maison qui va nous accueillir pour, normalement, quelques années (ou plus!) et dans laquelle Tiflodocus a une grande chambre, à lui tout seul! Et il faut croire qu'il aime finalement partager, puisqu'ils y sont maintenant deux, avec un petit cochon d'Inde "Rex argenté" (ne comptez pas sur moi pour mémoriser les différentes races de cochon d'Inde, juste que celui-ci est à poils courts, un peu ébouriffés mais doux), de deux mois et demi. Il l'a appelé FIDGI (entre moments "figé" et moments "fidget"!). Tiflodocus a commencé à l'apprivoiser, et est très heureux des petits câlins qu'ils commencent à partager!

20180519_172548

Posté par zozosteo à 21:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
18 mai 2018

La petite souris va bientôt passer

Cela fait quelques jours déjà que Miss Potée a perdu une de ses dents de lait. C'était un soir au moment de se coucher, et elle était revenue nous voir, triomphale d'avoir enfin réussi à décrocher la récalcitrante. Nous l'avions aussitôt admirée, et emballée pour qu'elle la mette sous son oreiller. Et pourtant elle ne l'a pas mise, car elle veut la montrer à sa soeur aînée. En effet, cette dent est tout-à-fait exceptionnelle, puisqu'elle renferme "un truc mou que je sentais avec ma langue". Et comme cela fait donc quelques jours, Miss Potée m'a même demandée si cela n'allait pas... Pousser! Cependant, sans terre, sans eau et sans lumière, il est peut probable qu'on voit germer la mystérieuse petite chose molle cachée.

Alors, à votre avis, de quoi s'agit-il?

 

A part ça, on déballe du carton et on aménage, et tout cela doit me fatiguer un peu: hier soir, je me suis aperçue que j'étais en train de me mettre de la crème de jour au moment... de passer sur les yeux! Heureusement pour moi, et malheureusement pour votre fou-rire éventuel, je me suis arrêtée à temps pour me démaquiller.

Posté par zozosteo à 10:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
02 mai 2018

La question d'hygiène

Depuis quelques temps, Tiflodocus, qui grandit, se couche un peu moins tôt, donc un peu plus tard que sa soeur, dont il partage encore la chambre pour... quelques jours.

Alors pour pouvoir se coucher plus tard, il s'installe bien au chaud roudoudou dans le lit de ses parents, et il lit. En ce moment, ses lectures suscitent beaucoup de questions. De vocabulaire en particulier. On va donc voir si vous trouvez de quoi parle son livre du moment, à partir de cette question:

"C'est quoi une noix de shampoing?"

Posté par zozosteo à 14:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 avril 2018

Accro ou confus?

Hier soir, à table, je ne sais plus bien de quoi nous parlions (en fin de journée cartons, ça se mélange un peu...), ni pourquoi il a dit cela, mais ce dont je me souviens, c'est que Tiflodocus nous a parlé... de sucre de... courgette!

On a bien rigolé, on a pensé à sa quasi-addiction au concombre, et on s'est dit qu'on mangeait des trucs étranges chez nous mais quand même, et que s'il sucrait ses fraises à la courgette, il allait falloir un moment pour le faire grossir, celui-là!

Posté par zozosteo à 18:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 avril 2018

Brèves de la grève

Dans l'éventualité où certains vivraient en ermite (mais avec internet pour lire le blog), je vous informe que nous sommes en ce moment confrontés à une grande grève de la Seuneuceufeu, avec quelques détails croustillants. Vous m'excuserez si je mentionne certaines évidences, mais croyez-moi, les évidences, ça se discute, ça se contextualise.

- Jusqu'à présent, sur ma petite ligne de banlieue parisienne, les jours de grève, nous avons environ 1 train sur 3, et les jours intercalaires (sans grève)... 2 trains sur 3, ou 3 sur 4 les bons jours, mais avec des suppressions, des retards, et parfois même des avances! J'essaye donc d'arriver en avance par rapport à l'horaire prévu, au cas où mon train soit en retard. Parce que le contraire, ça ne me réussit pas trop!

- Certaines portions, m'a-t-on raconté, subissent des grèves des aiguilleurs (du rail): les jours de grève, il se retrouvent à passer sur une seule voie dans les 2 sens, donc c'est chacun son tour (pour des raisons évidentes de risque de collision). Et les jours intercalaires, ben c'est pareil. ça doit être le contexte.

- Quand vous appelez à la gare pour annuler un billet de TGV, on vous répond aimablement, on le fait ("vous serez remboursés d'ici 3-4 jours, ne vous impatientez pas"), mais on vous dit que pour en réserver un autre, il faut arriver à la gare bien avant l'horaire prévu et aller prendre votre billet au guichet. Sécurisant quand on sait le peu de trains qui circulent. Mais si vous passez quand même par la case "gare", l'automate vous délivre le billet la veille sans aucune récrimination.

- Il est parfois amusant de rester un moment à la gare vérifier si vraiment aucun train ne veut vous ramener sur votre lieu de vacances; cela permet d'entendre expliquer le retard d'un rare TER qui circule par "une affluence exceptionnelle de sardines voyageurs". Là encore, incriminez le contexte!

- Vous pouvez prendre un train qui devait s'arrêter à Poitiers mais qui ne s'y arrêtera pas car un aiguillage est en panne. Et d'ailleurs aucun train ce jour là pour Poitiers, repoussez donc votre voyage (aux calendes grecques si possible!). Puis qui arrive dans "votre" gare (à 80km du lieu de destination, heureusement Paparoule a une voiture) avec 15 minutes d'avance en prévenant les gens environ 15 secondes avant l'arrivée en gare.

- Vous pourrez ne pas sympathiser avec les grévistes qui squattent le parvis par 35° à l'ombre, en plein soleil, mais avec Parasols, banderoles, merguez sur le BBQ, bières et sono à fond.

Par contre, heureusement, il y a des voyageurs sympa, qui, même en ayant mis 48h à rentrer de Tahiti (parce qu'il y a aussi grève à Air-reste-cloué-au-sol), après une nuit à leurs frais dans un hôtel de bas étage et sans avoir récupéré leurs bagages, sont forts sympathiques, et s'entraînent volontiers à leur avenir proche de grands-parents en faisant avec votre fils et vous une partie endiablée de petits chevaux! En plus, comme ils connaissent leur trajet comme leur poche, ils vous préviennent qu'on arrive à la gare environ 2 minutes avant l'annonce, ce qui vous laisse le temps de ranger le pique-nique (sans perdre de petit cheval), et de descendre sereinement.

Aller, un peu de patience, les grèves ne sont pas terminées, avec un peu de chance, on va encore bien s'amuser, et j'ai hâte de voir ce que les humoristes feront, peut-être à cette manière ...

Posté par zozosteo à 13:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 avril 2018

La variation anatomique

Une variation anatomique, c'est une différence par rapport au référentiel, sans pour autant être franchement anormale. 

Miss Potée, en découvrant le menu d'hier soir, en a eu une définition toute personnelle:

"Encore de la soupe, mais quand je vais mourir je vais avoir un squelette en soupe, moi!"

Posté par zozosteo à 07:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
04 avril 2018

Stratégique

Parfois, BoucleRousse, 14 ans au compteur, se comporte encore un peu comme une enfant (et pas toujours comme une ado). Hier, quand elle est rentrée, un peu tard, après une longue journée de cours, elle était affamée. Elle s'est donc tout naturellement ruée sur le goûter. Elle a trouvé, comme illustré sur la photo, la meilleure place: entre la boite à goûter et la poubelle!

Goûter

Posté par zozosteo à 21:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 avril 2018

Effet cocktail

Aujourd'hui 3 avril 2018, nous inaugurons un nouveau type de grève SNCF, pour le plus grand plaisir de tous, notamment les franciliens dont je fais partie. Comme retour du week-end de Pâques, il y a plus accueillant, mais tant pis!

Ce matin, comme prévu, train bondé, mais nous arrivons à bon port, sans besoin de se tenir aux barres: la densité de population vous fait tenir debout tout seul, encore mieux que d'avaler le parapluie que la météo rend fort utile!

Cet après-midi, j'ai réalisé que le plus prudent, c'était de partir tôt (étonnant comme un jour de grève vous plombe un agenda, j'ai un peu peur pour ces... 3 mois à venir...), puisque je le pouvais.
Je prends donc un train, à l'heure, mais bien plein dès son terminus, fait rarissime.

Fait moins rarissime hélas, un pauvre monsieur fait la manche dans la rame. Depuis que nous avons de superbes rames sans séparation entre les wagons, un des rares inconvénients c'est qu'on l'entend arriver de loin, répétant laborieusement son laïus depuis 2-3 wagons plus loin. Mais cet après-midi, je ne sais pas si c'est l'effet cocktail entre lendemain de Pâques et grèves, il a été "accueilli", à 2-3 wagons de distance, par un monsieur à l'haleine chargée (on pouvait tous le dire, rien qu'à l'oreille) qui l'a sommé d'aller cueillir des pâquerettes, mais de façon fort fleurie.

Est-ce que ce cocktail m'a affecté, je n'en sais rien; toujours est-il que je n'ai pu m'empêcher de pouffer, à entendre ces deux harangues en écho, verbe offensif et capacités certainement totalement dénuées de dangerosité, un pauvre monsieur faisant la manche, un pauvre monsieur se mouchant dans la sienne.

Posté par zozosteo à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,